Accueil Historique
Historique de Lavardac


La question fiscale PDF Imprimer Envoyer

La Monarchie souffre très tôt de difficultés financières qui deviennent vite chroniques. Elle confie le souci de percevoir les impôts à différents Fermiers. Ces derniers procurent à l’État des recettes prévisibles et régulières, en le débarrassant des soucis de la perception. Ils s’engagent à verser au Trésor la somme précisée dans le bail, à charge pour eux de percevoir la somme correspondante et en se payant sur les excédents, ce qui aggrave la charge due.
Parfois d’origine modeste, les financiers qui prennent les droits à ferme font rapidement fortune, ce qui leur permet de jouer un rôle politique et social. Leur avidité et leurs excès choquent l’opinion. À la fin du XVIII° siècle, la Ferme Générale représente une société inégalitaire. La Ferme Générale est une des institutions les plus critiquées. Les employés de la Ferme ne sont pas des fonctionnaires royaux, mais ils agissent au nom du roi. Ils bénéficient d’avantages particuliers et de la protection de la loi.

Lire la suite...
 
Les vins de Bordeaux et les vins d'arrière-pays PDF Imprimer Envoyer

Nous sommes dans les années 1306-1307. Les vins du Haut Pays ont largement contribué à la réussite du grand commerce d’exportation des vins dits de Bordeaux, alors que se met en place le vignoble girondin. Les Bordelais, portiers de l’estuaire se méfient de ces vins de Haut, plus forts, plus colorés et de meilleure garde que ceux de Bordeaux. Ils sont plus appréciés par les clients nordiques que les clarets de Bordeaux, à la qualité souvent contestable. Les vins du Haut Pays contribuent largement au lancement et à la réussite du grand commerce des vins dits de Bordeaux.

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent123456789SuivantFin»

Page 8 sur 9
Copyright © 2008 Ville de Lavardac - Bulle agence web 47 -